Chants de blé

Les souliers pour le Père Noël

Année après année le petit Nicolas déposait ses souliers près de la cheminée pour que la nuit du 24 décembre le Père Noël viennent y déposer un présent.

Le lendemain il constatait tristement que ceux-ci étaient vides. Sa peine était grande. Ses parents lui disaient encore une fois que le Père Noël était pauvre cette année là et qu’il ne fallait pas se décourager.

Le lendemain il décide de chausser ses souliers et de filer chez les voisins pour vérifier si le Père Noël l’avait tout simplement oublié.

A pas de loup il s’éloigne de la fermette et c’est le nez rouge et le cœur battant qu’il arrive chez Pierre son copain. Un fumet délicieux embaume la cuisine et Nicolas apprend que le Père Noël a déposé dinde et friandises. Toute la famille allait se réunir pour faire la fête. Une larme coule sur la joue de Nicolas tandis que Mamie Agathe lui glisse dans la poche un bel œuf en lui disant « garde le précieusement un jour il te servira ».

Nicolas s’en va…il continue sa route jusqu’au hameau et sa peine grandit en voyant que le Père Noël est bien passé par-là et qu’il a déposé près des cheminées de beaux présents.

Le petit garçon entend des rires et des chansons qui fusent des maisons. Le froid le surprend et la nuit tombe… « il faut filer…car mes parents vont s’inquiéter… »

Victor le vieux berger sort de son écurie et aperçoit Nicolas.

Ou vas-tu si tard mon petit ?

Je retourne chez moi

C’est Noël mon petit…tiens prends ces quelques œufs que j’ai au fond de mon panier. Garde les précieusement c’est mon cadeau pour toi.

Les gens savaient que les parents de Nicolas n’étaient pas riches mais il savait le petit garçon intelligent et courageux.

Nicolas fatigué de son périple est retourné dans sa fermette. Une soupe odorante mijotait sur le feu. Dans la tiédeur de la cuisine Nicolas a savouré un repas simple avant de se glisser dans son lit.

Au petit matin Nicolas a regardé les œufs dans le panier. La gentillesse des gens l’avait touché. Pour que personne ne vienne les manger il a déposé son trésor dans le coin de sa chambre tout près de la cheminée.

Les fêtes se sont déroulées dans la simplicité et voilà qu’a la mi-janvier Nicolas c’est éveillé avec un bruit bien particulier… Cui…cui…cui… Sept petites boules jaunes remplissaient le panier. La tiédeur de l’endroit avait permis aux petits poussins de se développer.

Nicolas n’en revenait pas. Avec amour et attention il s’est occupé de la petite famille et très vite le poulailler vide jusqu’alors c’est rempli de poules aux plumes colorées et magnifiques. Chaque jour les œufs tombaient dans le panier de la ménagère et la basse-cour s’étoffait avec de nouvelles naissances…La maman de Nicolas souriait d’une telle abondance.

Le Noël suivant dans les souliers déposés près de la cheminée il y avait un grand paquet avec un joli ruban. Cette fois le Père Noël était aussi passé par-là…

Yvette Petermann

 

Mes prestations

Reportages, docs, événementiel, photographie, voyages...: Découvrez les compétences que je peux mettre à votre service: site Pro

BnB et chalet à louer

bnbBed & breakfast, location de chalet à Pinsec, Val d'Anniviers: 
En savoir plus...

Contact

info @ planetpositive.org

Tél Suisse + 41 79 286 18 82

Pinsec, CH-3961 Vissoie