Chants de blé

Le Bambi

Un événement particulier survenu dans la nature a mis dans les mains du Garde chasse un petit chevreuil. Petit et fragile il devait avoir à peine 3 jours. A cette époque j’avais des chèvres et le lait pouvait convenir parfaitement pour le nourrir. C’est pour cette raison qu’il est arrivé chez moi et que je l’ai accueilli. Un petit paquet tout chaud, plein de vie et qui demanderait de l’attention.

Je lui ai préparé un petit nid au fond de l’écurie. J’ai pris soin de le peaufiner avec des branchages, de la mousse et des feuilles fraîches. J’étais contente d’avoir mon petit Bambi. J’en prenais soin et régulièrement nous faisions une petite promenade dans la forêt juste derrière la ferme, histoire de prendre l’air et de le laisser humer les bois.

Un dimanche soir alors qu’il était encore bien petit je le quitte des yeux pour attacher ma basket et plus de Bambi. Je l’ai appelé longtemps très longtemps il avait disparu. Au milieu de la nuit le temps se gâte et un orage arrive avec une pluie froide. Cela me réveil et je suis trop inquiète, je m’habille et je pars dans la forêt profonde pour chercher mon petit faon qui est en danger. Ma lampe de poche me lâche en route et voilà que je me retrouve dans les branchages épais, trempée jusqu’aux os et il faut affronter la nuit. Je me rends alors compte que le but est de trouver le petit faon et j’en oublie toutes mes peurs. Je rentre à la ferme bredouille. Frigorifiée mon lit me paraît tout tiède. Le lendemain matin voilà le Bambi qui vient à l’heure du biberon demander son lait. J’étais heureuse de le retrouver.

Entre lui et moi au fil des jours c’est installé une complicité, une amitié et j’ai observé son comportement. Il avait simplement trouvé un endroit au pied d’un arbre entre deux racines. Cet endroit lui convenait et il préférait se coucher là plutôt que dans l’écurie. Chaque jour je l’appelais. Il grandissait et venait régulièrement manger à la ferme. Il entrait dans la cuisine et adorait les fleurs de tilleul que j’avais dans la boîte vers le potager. Il restait en ma compagnie et repartait dans la nature.

Il grandissait et nous apportait du bonheur par son comportement. Un soir, prise d’une quinte de toux mémorable je suis allée dehors pour ne par réveiller toute la maison. Quelques minutes plus tard le Bambi est venu frapper à la porte de la cuisine. L’œil inquiet il venait prendre de mes nouvelles…Je n’oublierai jamais ce moment là. Ne te fais pas de soucis tout va bien…et il est reparti…

Puis le Bambi a grandi il venait moins souvent et s’éloignait de plus en plus. Quand je l’appelais alors il me répondait puis courrait vers moi à vive allure pour chercher quelques câlins et repartait …

Il était jeune, beau, élégant. Et je savais qu’il courrait les bois avec une compagne. Un jour d’hiver je sillonnais avec la voiture le chemin enneigé qui conduit en ville. Deux chevreuils traversent la route devant moi à vive allure. Je m’arrête, sort de la voiture et j’appelle Bambi, bambi…la biche effrayée s’en va et j’avais deviné juste le mâle était mon Bambi. Il m’a observé de loin durant quelques minutes et c’est approché. Cela faisait quelques temps que nous ne nous étions pas revu. Alors il m’a léché les mains encore et encore. Dans la voiture j’avais des biscuits secs. Malgré un rendez-vous j’ai pris un peu de temps pour lui parler et partager quelques biscuits avec lui. Son attachement et sa reconnaissance me bouleversaient et me donnaient beaucoup de bonheur.

Cette rencontre a été la dernière. Le Bambi n’avait pas peur des hommes. Il broutait volontiers en lisière de forêt. Il a certainement été la cible d’un chasseur. Ceux qui apprécient un repas de chasse ne se sont pas doutés qu’un jour ils ont mangé un chevreuil pas comme les autres, mais qui a vécu une belle histoire d’Amour avec une paysanne.
 

Yvette Petermann

 

Mes prestations

Reportages, docs, événementiel, photographie, voyages...: Découvrez les compétences que je peux mettre à votre service: site Pro

BnB et chalet à louer

bnbBed & breakfast, location de chalet à Pinsec, Val d'Anniviers: 
En savoir plus...

Contact

info @ planetpositive.org

Tél Suisse + 41 79 286 18 82

Pinsec, CH-3961 Vissoie