bandeau

Solutions: conscience

Plonger en eaux troubles et se purifier

amantsAttention, voici un lien stupéfiant! Il s'agit de plus de 1460 pages de vidéos (40224 documents) censurées par youtube que vous pouvez télécharger... Comme il est troublant de passer du côté des bannis du système... Ce qui m'a le plus perturbée, voire bouleversée (une expérience que je vous invite à faire), c'est d'écouter quelques discours interdits...

 

À ma plus grande stupéfaction, et je n'ai pas honte de le dire, une part de moi s'est retrouvée en chacun d'eux: dans la prêche d'un islamiste radical qui pleurt les millions de victimes de la faim dans le monde; dans un discours d'Hitler qui rêve d'un monde utopique; dans les propos d'un activiste de droite en colère qui distribue des repas gratuits aux SDF; dans plusieurs conférences de David Icke qui clame ne croire en rien sinon au pouvoir de l'amour et de l'intelligence universelle; dans les cris d'alarme des lanceurs d'alerte contre le traçage de l'humanité; dans la peau d'un jeune soldat russe enrôlé malgré lui dans une guerre sanguinaire contre le nazisme en 1940; dans les cris de désespoir d'un jeune lanceur de pierres palestinien, dans l'action d'une militante féministe de gauche, dans le discours raciste d'un supremasiste blanc ou noir, puis dans la violente diatribe de l'ayatollah Ali Khamenei contre les invasions américaines dans le monde. Même si mes jugements sont rarement plus gros qu'un grain de poussière, j'ai déjà souvent dérapé. Je me suis séparée du Tout. Me mettre un instant à leur place m'a permis d'éprouver de l'empathie pour tous.

On y trouve des paroles épouvantables, des appels au meurtre mais aussi beaucoup de sagesse, de courage et de bonté. Je n'arrive pas à comprendre clairement tous les critères de filtrage de cette gigantesque censure. Mais cette visite de l'autre côté de la pensée officielle est très intéressante. Me reconnaître quelque part dans chacun des témoignages les plus sombres, même si c'est une partie infime de moi, c'est me pardonner et leur pardonner en même temps. C'est faire table rase sur les souffrances passées. C'est accueillir la boue encore présente dans mon esprit, afin d'en faire un limon riche et fertile pour y semer cette nouvelle Terre que je rêve de construire en révélant la beauté et la noblesse inée en chaque être humain, libéré de ses démons et de ses drames. Découvrir ces vidéos interdites, c'est comprendre que nous aspirons tous à la même chose, sans exception: être heureux. Puisse venir le jour où notre rêve commun universel sera plus fort que nos rêves individualistes et égoïstes. 

Rencontrer ainsi les bannis de l'Histoire, c'est reconnaître les parts inconscientes et les barbelés en nous-mêmes pour alchimiser le plomb en or. La philosophe et écrivain Christiane Singer avait dit: "Nous ne sommes pas reliés les uns aux autres mais nous sommes tous les uns dans les autres". En découvrant cette plate-forme étrange, c'est comme si j'avais serré dans mes bras la plus grande des poupées russes qui cache en elle toutes les autres. Je me demande si ce n'est pas une jolie manière de recoudre la déchirure de notre âme collective?

Pin It

Mots-clés: Censure