bandeau

Solutions: contrôle

"Refuser le dépistage est la seule clé
 pour les empêcher ensuite de nous imposer la vaccination."

TESTCORONAL'application dépistage "StopCovid"
sera disponible le 2 juin en France...

L'application StopCovid semble avoir bénéficié d'un coup d'accélérateur ces dernières heures. Le secrétaire d'Etat au Numérique, Cédric O, a annoncé mardi sur BFM Business que le dispositif de traçage numérique entrerait en phase de test la semaine prochaine. Il serait débattu devant les députés le 25 mai, puis déployé à grande échelle le 2 juin.

"Stopcovid" est censé permettre de prévenir les personnes ayant été en contact avec un malade testé positif au coronavirus. Le gouvernement a assuré que son installation serait volontaire et ne permettrait pas la géolocalisation. Mais… ?


Pourtant, depuis le début de l'épidémie de coronavirus, plusieurs pays ont franchi le pas, à l'image de la Russie, d'Israël ou encore de la Corée du Sud et de Singapour, qui ont misé sur le traçage numérique. Ils utilisent dans certains cas les données de géolocalisation, suscitant de vives critiques de leurs détracteurs qui ont dénoncé une atteinte aux libertés.

Lire la suite

IN-SHADOW: de l'enfer au paradis

Cette animation fait froid dans le dos mais s'achève heureusement par un tableau positif de notre avenir, celui de l'éveil par la spiritualité et le sacré. Plongée en eaux troubles pour une guidance vers la rédemption de l'humanité.

 

Tous les chemins mènent-ils à Bill Gates?

Le journaliste Lionel Astruc a enquêté sur la fondation de l'ex-patron de Microsoft, Bill Gates, l'un des hommes les plus riches de la planète. Avec un budget annuel de près de 5 milliards de dollars, et convaincue de sa vocation à lutter contre les inégalités, la fondation Gates pourrait bien nourrir un système qui ne serait pas si favorable à l'humanité. Personnellement, je suis favorable à la science, à l'intelligence artificielle et aux nouvelles technologies dès lors qu'elles sont pénétrées de conscience et d'altruisme pour le bien commun de chaque être humain sur la Terre. Je mets mes réserves sur le titre raccrocheur de cette vidéo. Peut-on vraiment parler d'arnaque quand Bill Gates pense sincèrement agir avec justesse? Combien de parents tourmentent leurs enfants "pour leur bien" et par "amour" pour eux? C'est une réflexion personnelle, non pas pour excuser ses actes potentiellement dangereux mais pour comprendre l'homme sans jugement et nous dresser paisiblement pour les valeurs que nous voulons servir aujourd'hui. 

 

Mise en garde contre un journalisme "embedded"

Je salue le site d'informations en ligne Heidi News qui publie un article proposé par une autre plate-forme également courageuse et passionnante qui nous met en garde sur les dangers de la récupération des journalistes au service de la propagande politique, économique et sociale. Heidi News présente l'article ci-dessous ainsi: "Nous publions un article paru sur le site d'investigation www.re-check.ch qui évoque la liberté de la presse en temps d'épidémie de Covid-19. Les auteures, Serena Tinari et Catherine Riva, sont deux journalistes d’enquête spécialisées dans l’investigation des sujets de santé et l’enseignement de méthodes d’enquête dans ce domaine. En 2015, elles ont fondé Re-Check, une organisation indépendante spécialisée dans l’investigation et le mappage des affaires de santé.

Article à découvrir ici

Le journal en ligne vient également de publier un article sur les interrogations autour de l’application de traçage épidémique de l’EPFL, favorite de la Confédération.