bandeau

Solutions: contrôle

Nous sommes le Deep State

cage

Je me suis intéressée quelques temps par les théories dites "conspirationnistes" parce qu'elles m'ont semblée souvent plus honnêtes et réalistes que les médias conventionnels que je trouve encore trop complaisants ou compromis avec les intérêts des pouvoirs en place. Même si j'observe de réel progrès de courage et de transparence. Aujourd'hui, tout en saluant le travail de nombreux lanceurs d'alerte qui prennent d'énormes risque à dénoncer les manipulations à l'oeuvre aujourd'hui dans notre monde, je me démarque d'eux sur un point essentiel: l'orgine des coupables. 

Les théoriciens du complet accusent des élites et les lobbys dans le monde extérieur. Je préfère rrester dans ma souveraineté en prenant ma part de responsabilité sur ce qui se joue au dehors. Il ne s'agit pas de "nous" contre "eux" (le gouvernement mondial), mais de NOUS contre NOUS. J'ai réalisé que nous sommes l'État profond, nous créons les mensonges, nous sommes une espèce qui a créé son propre chaos dans la nature, dans notre esprit, par l'isolement et l'inconscience. Par ignorance ou croyances, nous avons crée depuis des milliers d'années les conditions sur Terre dans lesquelles nous sommes empêtrés aujourd'hui. Il n'y a pas à culpabiliser. En acceptant cette hypothèse, au lieu de combattre la crise et d'être en réaction contre elle, agissons AVEC elle. Accueillons ce qui vient sans résistence, en étant profondément à l'écoute de notre intuition et des mouvements de notre âme.

Si nous renouons avec nos racines spirituelles, avec la nature, avec la plus haute version de nous-même, il n'y aura plus de solitude ni de rupture avec les mouvements naturels de la vie. Par cette reconnection, nous créerions un monde différent, dans le respect de tous les règnes vivants. Nous découvririons qu'il n'y a pas de "Théorie du complot", mais simplement une immense solitude intérieure, une errance sur les plans de l'égo, déconnecté de l'intelligence universelle. La Cabale et le Deep State ne sont rien d'autre que les manifestations extérieures de notre esprit humain cruellement coupé les uns des autres. "L'État profond" est le subconscient d'une espèce qui s'est isolée dans sa folie. Or, la beauté de la crise que nous traversons se manifeste dans le dévoilement au grand jour des mensonges que nous avons cautionnés depuis des éons de même que nos statuts d'esclaves au profit de quelques-uns.  La salut vient du fait de pouvoir voir enfin ce qui se passe à l'extérieur. Le reconnaître et le regarder permet de nous en libérer. Il faut donc voir la traversée dans le conspirationnisme comme une opportunité de guérison et un échelon incontournable dans notre évolution de conscience. Ceux qui n'y sont pas sensibles ou qui s'en écartent, parfois avec mépris, sont soit dans le déni de certaines réalités inconfortables pour eux, soit ils ont déjà pleinement intégré et transmuté l'expérience de la manipulation interieure et extérieure. Et je leur tire mon chapeau!
Pour moi, le seul danger des théories du complot, c'est que l'on s'y installe à longs termes, que l'on s'incruste dans les accusations redonantes des mêmes groupes ou individus, au point de se perdre dans les méandres du mental qui se rejoue comme un disque rayé. 

"Si nous choisissons de nous reconnecter aux lois naturelles, le Deep State se résorbera instantanément", a déclaré le célèbre médecin et auteur américain Zach Buchs. En pratiquant la vidange de nos conditionnements inconscients, nous ne sommes plus l'esclave d'une force en nous qui nous assujettit. Ainsi redeviendrons-nous les seigneurs les plus aimants des mondes. 

Pin It

Mots-clés: Avenir