Planet attitude

Coeur plein, mains vides

Qui n'a pas été tenté de revenir de vacances avec un splendide coquillage, une sculpture en bois d'ébène, une fleur rare séchée entre deux pages de livre ? Ces souvenirs naturels n'ont pourtant rien à faire dans nos valises? En effet, certaines espèces animales et végétales sont gravement mises en danger par ces pratiques. Les éléphants d'Afrique, par exemple, sont passés de 2,5 millions de têtes au début des années 70, à 400 000 aujourd'hui, uniquement à cause du commerce de l'ivoire ! Ce qui fait que le trafic d'espèces sauvages s'est hissé au triste troisième rang mondial après celui de la drogue et des armes.

C'est pourquoi, à l'heure actuelle, le commerce international de certaine espèces animales ou végétales est strictement interdit. Vous pourriez en conséquence être fort ennuyé si les douaniers trouvaient dans vos bagages des botes en alligator ou des coraux. De plus, même si certains produits, par exemple à base de tortues marines, sont vendus comme souvenirs et que l'étiquette du produit indique que les animaux sont élevés en captivité, leur exportation n'en reste pas moins strictement réglementée.

Au total, plus de 800 espèces d'animaux et de plantes sont protégées au niveau international et ne peuvent plus être achetées. Quelque 25 000 autres sont soumises à des contrôlées sévères dans le cadre de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvage menacée d'extinction.

C'est pourquoi vous pouvez d'ores et déjà exclure de vos bagages de retour

- l'ivoire, 

- les remèdes traditionnels chinois à base d'espèces menacées (tigre, rhinocéros ou léopard), 

- les carapaces de tortues (bijoux, épingles de cravate, lunettes de soleil, etc.),

- les vêtements et accessoires comportant des dents, griffes ou peau de jaguar, léopard et tigre,

- les châles confectionnés à partir de la laine de l'antilope du Tibet (shantoosh),

- la viande de brousse - dont le commerce est très destructeur, notamment pour le gorille

Ne vous privez pas de souvenirs pour autant, privilégiez simplement ceux qui participent à l'équilibre économique des communautés locales concernées. Et si vous avez peur de ne pas vous y retrouver, le guide des souvenirs à base d'espèces sauvages sera là pour vous aider.

Bonnes vacances ! 

Muriel Lardi
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mes prestations

Reportages, docs, événementiel, photographie, voyages...: Découvrez les compétences que je peux mettre à votre service: site Pro

BnB et chalet à louer

bnbBed & breakfast, location de chalet à Pinsec, Val d'Anniviers: 
En savoir plus...

Contact

info @ planetpositive.org

Tél Suisse + 41 79 286 18 82

Pinsec, CH-3961 Vissoie