Univers quantique: vivre en direct des expériences scientifiques avec un chercheur passionné

Réserver l’événement

Adutes - Paiement en espèce à l'entrée
Available Billets: 21

18 ans ou plus

Le billet de Adutes - Paiement en espèce à l'entrée est épuisé. Vous pouvez essayer un autre billet ou une autre date.

You're the first user in the Waiting List.

Date

dimanche 15 janvier 2023

Heure

10:00 am - 5:30 pm

Tarif

90 CHF

Lieu

Salle de paroisse - 11 rue de la Grenade - 1170 Aubonne

Quand je me suis rendue chez le Dr Samuel Debard pour une consultation dentaire, j’ai eu un coup de coeur pour son incroyable univers, un capharnaüm de fioles, appareils électriques, papiers épars, tables de calcul, bidules quantiques, câbles et  interrupteurs allumés par dizaines, bref un bric-à-brac éminemment sympathique, très similaire à celui de notre cher Professeur Tournesol de la bande-dessinée Tintin! Ma curiosité aidant, nous nous sommes très vite mis à parler de ses expériences sur le monde invisible, en qualité de médecin et chercheur passionné. Désormais en semi retraite, le Dr Debard se consacre encore à 3 activités, la parodontologie, la médecine énergétique et la recherche. Son champ d’expérience s’étend de l’auriculothérapie, l’homéopathie informative, la sympathicothérapie, les ondes scalaires, la Camera Biowell au 3D NLS (scanner non linéaire).

Les ondes scalaires naturelles

Il existe ce que les physiciens appellent un bruit de fond, une lumière aussi indétectable que vitale, qui est permanent et qui nous environne à chaque seconde : ce bruit de fond est en fait un cocktail d’ondes sans lequel aucune forme vie ne serait possible. Personne n’y échappe ; il vient du cosmos, du soleil, des roches, de la terre et des êtres vivants qui nous entourent. Cette forme de lumière invisible nous est aussi indispensable que l’air que nous respirons, l’eau que nous buvons ou encore les aliments qui nous nourrissent.

Il serait donc bienvenu de se poser au moins la question de l’origine de cette lumière cosmique, de sa nature et de la façon dont nous pouvons en profiter, afin « d’animer » au plus proche de nos besoins, notre métabolisme de tous les jours. Les uns l’appellent “Dieu”, les autres “Intelligence de vie” ou encore “Champ unifié”. 

Les grecs ou les indiens parlaient de l’éther pour désigner ce rayonnement fondamental : mais c’est Nikola Tesla qui le premier put mettre en évidence par l’expérimentation l’existence d’ondes très pénétrantes et de puissance suffisante pour être détectées au moins dans la bande des fréquences radio. Ces ondes avaient des propriétés très différentes des ondes électro-magnétiques découvertes par son contemporain Heinrich Hertz.

Cette omniprésence de ces grains de lumière très discrets – qui possèdent de plus 4 visages interchangeables dénommées « saveurs » – devrait donc attirer notre attention. Surtout si ces petites particules surabondantes dans l’univers nous nourrissent à chaque instant. En effet, si elles touchent chaque seconde par dizaines de milliards chaque centimètre de notre corps et le traversent facilement, dire qu’elles ne servent à rien relèverait de la bêtise la plus profonde ! Et pourtant qui en parle ?

Le fait que nous soyons transpercés à chaque seconde de notre vie par ces ondes scalaires venant des étoiles et du soleil d’un côté, de la terre elle-même et des êtres vivants qui nous entourent d’un autre côté, nous fait penser qu’elles sont surement utiles à quelque chose ; si elles nourrissent effectivement tout corps vivant par résonance, en faisant vibrer ou osciller les ADN, les protéines, les métaux qui sont en nous, le fait de pouvoir « domestiquer » ces ondes pourrait en faire une source assimilable d’énergie et donc un moyen de thérapie.

Fascinée par notre discussion, j’ai demandé au Dr. Debard s’il était d’accord de nous accompagner pendant une journée autour de ses propres expériences et des ses enseignements dirigés. Ce qu’il a accepté. Le dimanche 15 janvier dans la matinée, il nous donnera une conférence sur les ondes scalaires et après la pause de midi, nous pourrons assister en direct à des expériences très concrètes. Il nous présentera l’appareil Spooky et Sulis par exemple, nous parlera des correcteurs d’état fonctionnel, dont il nous fera des démonstrations d’harmonisation. D’ailleurs, n’hésitez pas à apporter une pierre à recharger pour vous soigner ou un objet personnel, tels qu’une bague ou une petite figurine. Vous repartirez avec des outils de guérison pour être toujours plus autonome dans la prise en charge de sa santé.

 

Texte et information tirés du site du Dr. Samuel Debard

 

Réserver

Quand je me suis rendue chez le Dr Samuel Debard pour une consultation dentaire, j’ai eu un coup de coeur pour son incroyable univers, un capharnaüm de fioles, appareils électriques, papiers épars, tables de calcul, bidules quantiques, câbles et  interrupteurs allumés par dizaines, bref un bric-à-brac éminemment sympathique, très similaire à celui de notre cher Professeur Tournesol de la bande-dessinée Tintin! Ma curiosité aidant, nous nous sommes très vite mis à parler de ses expériences sur le monde invisible, en qualité de médecin et chercheur passionné. Désormais en semi retraite, le Dr Debard se consacre encore à 3 activités, la parodontologie, la médecine énergétique et la recherche. Son champ d’expérience s’étend de l’auriculothérapie, l’homéopathie informative, la sympathicothérapie, les ondes scalaires, la Camera Biowell au 3D NLS (scanner non linéaire).

Les ondes scalaires naturelles

Il existe ce que les physiciens appellent un bruit de fond, une lumière aussi indétectable que vitale, qui est permanent et qui nous environne à chaque seconde : ce bruit de fond est en fait un cocktail d’ondes sans lequel aucune forme vie ne serait possible. Personne n’y échappe ; il vient du cosmos, du soleil, des roches, de la terre et des êtres vivants qui nous entourent. Cette forme de lumière invisible nous est aussi indispensable que l’air que nous respirons, l’eau que nous buvons ou encore les aliments qui nous nourrissent.

Il serait donc bienvenu de se poser au moins la question de l’origine de cette lumière cosmique, de sa nature et de la façon dont nous pouvons en profiter, afin « d’animer » au plus proche de nos besoins, notre métabolisme de tous les jours. Les uns l’appellent “Dieu”, les autres “Intelligence de vie” ou encore “Champ unifié”. 

Les grecs ou les indiens parlaient de l’éther pour désigner ce rayonnement fondamental : mais c’est Nikola Tesla qui le premier put mettre en évidence par l’expérimentation l’existence d’ondes très pénétrantes et de puissance suffisante pour être détectées au moins dans la bande des fréquences radio. Ces ondes avaient des propriétés très différentes des ondes électro-magnétiques découvertes par son contemporain Heinrich Hertz.

Cette omniprésence de ces grains de lumière très discrets – qui possèdent de plus 4 visages interchangeables dénommées « saveurs » – devrait donc attirer notre attention. Surtout si ces petites particules surabondantes dans l’univers nous nourrissent à chaque instant. En effet, si elles touchent chaque seconde par dizaines de milliards chaque centimètre de notre corps et le traversent facilement, dire qu’elles ne servent à rien relèverait de la bêtise la plus profonde ! Et pourtant qui en parle ?

Le fait que nous soyons transpercés à chaque seconde de notre vie par ces ondes scalaires venant des étoiles et du soleil d’un côté, de la terre elle-même et des êtres vivants qui nous entourent d’un autre côté, nous fait penser qu’elles sont surement utiles à quelque chose ; si elles nourrissent effectivement tout corps vivant par résonance, en faisant vibrer ou osciller les ADN, les protéines, les métaux qui sont en nous, le fait de pouvoir « domestiquer » ces ondes pourrait en faire une source assimilable d’énergie et donc un moyen de thérapie.

Fascinée par notre discussion, j’ai demandé au Dr. Debard s’il était d’accord de nous accompagner pendant une journée autour de ses propres expériences et des ses enseignements dirigés. Ce qu’il a accepté. Le dimanche 15 janvier dans la matinée, il nous donnera une conférence sur les ondes scalaires et après la pause de midi, nous pourrons assister en direct à des expériences très concrètes. Il nous présentera l’appareil Spooky et Sulis par exemple, nous parlera des correcteurs d’état fonctionnel, dont il nous fera des démonstrations d’harmonisation. D’ailleurs, n’hésitez pas à apporter une pierre à recharger pour vous soigner ou un objet personnel, tels qu’une bague ou une petite figurine. Vous repartirez avec des outils de guérison pour être toujours plus autonome dans la prise en charge de sa santé.

 

Texte et information tirés du site du Dr. Samuel Debard

 

Réserver

évènements similaires

Aucun événement trouvé !

Inscription à l'infolettre de Planet Positive

Recevez les dernières informations concernant mes aventures
Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant nos activités. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chacun de nos mails.

Rejoignez le projet PlanetPositive