bandeau

Isa Blog

"Connaître la beauté, c'est entrer au coeur du désordre"

 "Le monde que nous avons créé est le résultat de notre niveau de réflexion, mais les problèmes qu'il engendre ne sauraient être résolus à ce même niveau". Albert Einstein

coeurmedecinVoilà un mois que j'ai relancé mon blog Planetpositive. Depuis le début du confinement, j'ai partagé de nombreuses vidéos et articles assez désagréables, dénonçant le risque de totalitarime planétaire auquel nous sommes exposés. Comme je l'avais rédigé dans mon article "Pour un journalisme du dévoilement et de solutions", ce premier acte incomfortable m'a semblé nécessaire face à ce qui apparait, avec la crise du Coronavirus, comme une prise d'otage du coeur de l'Homme et de ses libertés. Comme des milliers d'autres, je souhaitais jusqu'alors nous donner les moyens de prendre conscience de ce qui se joue dans les coulisses de l'Histoire, afin de nous libérer des illusions et des conditionnements répétitifs du passé.,  Désormais, à compter du premier jour du déconfinement, dans l'esprit de cette citation d'Albert Einstein, j'aimerais publier des articles et des informations susceptibles de nous inspirer pour trouver des solutions concrètes et reprendre notre avenir en main.par la résolution des problèmes que nous traversons à un autre niveau que celui qui les a créé

Avec ce deuxième acte plus appaisant, nous allons pointer le curseur de notre conscience sur ce qui élève et nous relie à notre dimension universelle et spirituelle. Je vais à présent dénicher des actualités nous permettant de dépasser la vision réductrice que nous avons de la réalité et de notre expérience individuelle et collective. Je n'en dis pas plus pour l'instant, je laisserai la porte ouverte à mon inspiration. Dans ce travail, je suis aidée par une poignée d'amis qui compilent avec un esprit critique une sélection de reportages qui vont dans ce sens. L'unité, l'amour, la souveraineté et la responsabilisation seront le fil rouge des articles de ce site.

Ce blog a pour mission de nous emmener dans les plus hautes fréquences disponibles, c'est-à-dire dans des énergie de joie, de paix et de gratitude. Je vous tiendrai à l'écart des fréquences inférieures autant que possible. Nous allons ensemble nous rappeler de la plus haute version de nous-même.

Plongée dans le déconfinement

En parallèle, cet été, je repartirai avec Begoodee mon camping-car, mon micro et ma caméra, à travers la Suisse, pour une seconde aventure de Joy for the Planet, à la rencontre de personnes qui contribuent à bâtir une nouvelle humanité pleine d'espérance, d'ouverture et de lumière. Je publierai prochainement un article consacré à ce nouveau projet.

Nous allons traverser des mois difficiles, je le crains. Il nous sera demandé à chacun d'entre nous de nous positionner à chaque instant, de faire le choix entre la peur et l'amour, entre l'action inspirée et la réaction impulsive. Nous serons traversés de colère, de tristesse, d'angoisse et de doutes. Les uns s'affronteront; les autres baisseront la tête, fermeront les yeux ou se rendront service, dans la solidarité et la compassion. Il n'y aura rien ni personne à juger. Chacun fleurira selon la graine qu'il aura semée. La majesté d'une prairie au printemps n'est-elle pas faire de la diversité de ses fleurs? Nous pourrons découvrir, confrontés au déconfinement, la profondeur de notre sagesse ou de notre désarroi, la répétition de vieilles croyances ou accepter un "reset" de notre mémoire collective. En vidant le disque dur de nos souffrances passées, nous pouvons libérer de l'espace pour que la Grâce en nous puisse reprendre sa place. 

Or, dans cce grand désordre apparent, pensons toujours à nous rappeler que nous sommes bien plus que ce que nous pensons. Friedrich Nietzsche avait écrit dans "Ainsi parlait Zarathoustra": Il faut avoir un chaos en soi pour mettre au monde une étoile dansante..." L'écrivain Antoni Casas Ros a dit à peu près la même chose : Connaître la beauté, c'est entrer au cœur du chaos. Et le chaos est la plus parfaite image de la liberté. Dès qu'il y a un ordre, la dictature s'installe."

Alors accueillons ce désordre comme la préface d'un nouveau chaptire extraordinaire de notre histoire. Ensemble, ré-écrivons l'avenir avec la certitude que le soleil réconforte toujours les naufragés depuis des centaines de milliers d'années. Comme les pirates dans les aventures d'Astérix qui finissent toujours agrippés aux débris de leur bateau pulvérisé par les gesticulations d'Obélix, nous nous retrouverons bientôt dans un nouvel épisode plein de promesses et de trésors. 

 

Pin It

Mots-clés: Avenir