Actu+

Mohamed El-Erian : pourquoi ce businessman a tout plaqué

Directeur général d'un établissement financier à envergure mondiale, il abandonne son salaire à six chiffres (au moins !) après avoir lu une lettre de sa fille âgée de 10 ans.
Lorsque que la nouvelle de son départ est tombée en mars dernier, le monde de la finance a envisagé plusieurs hypothèses : une mésentente avec son supérieur Bill Gross, un autre job encore plus excitant ou la fondation de son propre business... Finalement, rien de tout cela. Mohamed El-Rian a quitté ses fonctions de directeur général de Picmo, le plus gros gestionnaire d'actifs obligataires au monde, pour une toute autre raison.

Lire la suite

Nouveau grand rendez-vous des journée du pardon

Après le succès de leur première édition en 2012, les Journées du Pardon vont se tenir à nouveau du 30 octobre au 2 novembre prochain, au bien-nommé Val de Consolation, dans le Doubs.
groupeenfants

Des intervenants de nombreux pays - Afrique du Sud, Israël, USA, France, Suisse, etc. - y proposeront durant 4 jours un large éventail de conférences, témoignages, ateliers et cérémonies pour favoriser la guérison des blessures du coeur, le tout agrémenté de soirées avec musique, contes et un fabuleux clown-gestalt.
 

Seront notamment présents, parmi d'autres :

- Phakyab Rinpoché, moine tibétain réchappé des geôles chinoises, à qui la compassion et la méditation ont permis de guérir d'une grave gangrène du pied, et sa biographe et interprète Sofia Stril-Rever, aussi biographe du Dalaï-Lama ;


- Dr Fred Luskin, de l'université de Stanford, auteur de "Pardonner pour de bon" ;


- Michal Pundak Sagie, israélienne, et Bassam Aramin, palestinien, tous deux membres de l'association Parent's Circle, ayant perdu un proche dans le conflit israélo-palestinien ;


- Jacques Lecomte, docteur en psychologie, l'un des hérauts de la psychologie positive, auteur de livres sur la bonté et la résilience ;


- Gina Ross, spécialiste de l'étude des traumatismes et fondatrices du International Trauma Healing Institute ;


- ainsi qu'Olivier Clerc, qui y animera un grand Cercle de Pardon.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Découvrez le programme commenté par Olivier Clerc 

Everyday Rebellion!

everydayrebelionA voir absolument: "Everyday Rebellion"! Il est encore quelques jours à l'affiche et dans les petites salles de Suisse romande et en France... Un documentaire exceptionnel et poignant qui rend hommage à tous les "faiseurs de paix" dans le monde, sur la force vibrante de la rébellion, de "Occupy Wall Street" aux Femen, en passant par le Printemps Arabe et les militants iraniens qui sèment la paix avec des balles de ping-pong pour ne pas finir en prison et subir la torture... Faites passer l'info, ces êtres engagés qui sacrifient tout pour servir le progrès humain, chacun à sa manière (que l'on approuve ou non la méthode), le méritent... Merci!
Isabelle A. 

L’art plus rebelle que jamais

artegyptUne « avant-garde révolutionnaire égyptienne » : c’est ce que met en avant Sawart, une association créée après le 25 janvier. Trois jeunes artistes : Marwa Adel, Alaa Awad et Keizer en seront les représentants lors de la Beirut Art Fair. Une première !

Promouvoir et soutenir « l’avant-garde révolu­tionnaire » égyptienne que représente toute une jeune génération d’artistes « enga­gés » et « assoiffés » de change­ment : tel est l’objectif d’une nou­velle initiative mêlant art et poli­tique, Sawart (jeu de mots contrac­tant sawra — révolution — et art).
Les fondateurs de cette association ont choisi de participer à la 5e édi­tion du Salon d’art contemporain libanais, la Beirut Art Fair, du 18 au 21 septembre. Pour cette occasion, ils ont fait appel à 3 artistes emblé­matiques de ce mouvement: Marwa Adel, Keizer et Alaa Awad. Les car­rières de ces derniers ont connu un certain essor au lendemain de la révolution du 25 janvier 2011, grâce à leurs oeuvres engagées. Pour les 3 jeunes curateurs de l’association, ces artistes sont les représentants de tout un mouvement en plein essor.

Lire la suite

Un hôpital pour bébés phoques ouvre à Hawaï

phoqueIl faut sauver les phoques moines d'Hawaï. Un hôpital pour bébés phoques a ouvert mardi 2 septembre à Kona, sur l'île d'Hawaï (Etats-Unis). L'objectif du Marine Mammal Center's Ke Kai Ola (en anglais) est de recueillir les petits blessés ou mal nourris pour tenter de sauver l'espèce.Le phoque moine d'Hawaï est en effet une espèce menacée, avec seulement 1 000 individus recensés. Alors que les femelles phoques ne mettent bas qu'une fois par an, "quatre bébés phoques sur cinq meurent", explique Frances Gulland, l'une des scientifiques de l'hôpital au Los Angeles Times (en anglais).Cette hécatombe s'explique par plusieurs facteurs. L'homme perturbe leur chaine alimentaire avec la surpêche et colonise leur territoire. La montée du niveau de la mer, poussée par le changement climatique, grignote petit à petit leurs îlots. "Ils passent de plus en plus de temps sur des îlots de plus en plus entourés de requins", constate Frances Gulland. Quatre animaux, accueillis avant même l'ouverture officielle de l'hôpital, ont été soignés par le centre pour le moment.

A 14 ans, elle invente un système pour venir en aide aux adolescents victimes de cyber-harcèlement sur la Toile

TrishaÀ 14 ans, Trisha Prabhu a inventé un système révolutionnaire pour venir en aide aux adolescents victimes de cyber-harcèlement sur la Toile. Grâce à son invention, les personnes qui voudraient poster un message blessant envers quelqu'un sur internet vont être à présent invitées à y repenser "à deux fois" avant de le valider.

Comme toutes les adolescentes de son âge, Trisha Prabhu vit avec son temps en utilisant quotidiennement les réseaux sociaux pour rester en contact avec ses amis. Mais ce dont s'est également aperçue cette collégienne américaine de 14 ans, c'est que les réseaux sociaux ont aussi souvent leurs mauvais côtés. Utilisés pour communiquer, ceux-ci peuvent aussi devenir une source de problèmes pour de nombreux jeunes qui subissent quotidiennement la violence du harcèlement sur internet. Appelée "cyber-harcèlement", cette forme de violence psychologique affecte de plus en plus d'adolescents qui parfois se trouvent même poussés au suicide à force d'être victimes de messages blessant ou haineux.

Lire la suite

Un coiffeur de New York offre des coupes de cheveux aux sans-abris

Ce coiffeur de 30 ans passe ses dimanches à couper les cheveux des sans-abri dans les rues de New York. Il publie ses transformations sur Instagram.

Un coiffeur de New York a décidé d’offrir des coupes de cheveux à ceux qui sont dans le besoin. Lorsque Mark Bustos ne travaille pas dans son salon de coiffure branché, il sillonne les rues de la ville et offre ses services à ceux qui sont dans le besoin. 

Tous les dimanches, il part à la recherche de quelqu’un qui apprécierait une coupe de cheveux. "Je me promène au hasard et je demande souvent aux clients de mon salon s’ils ont remarqué des SDF dans leur quartier ou près de leurs bureaux", raconte-t-il à "USA Today". Il approche chaque personne avec la même phrase : "Je veux faire quelque chose de gentil pour vous aujourd’hui". Il va jusqu’à offrir six coupes par jour, et en capture la plupart sur son compte Instagram, suivi par 89.000 abonnés."Je voulais juste apporter une énergie positive et de l’espoir", confie Mark Buston à "USA Today". L’idée lui est venue après un voyage aux Philippines en mai 2012. A l’époque, il loue une chaise de barbier et offre ses services aux enfants défavorisés. Après avoir travaillé en Jamaïque, au Costa Rica et Los Angeles, il continue la démarche à New York. Mark Bustos a commencé sa carrière de coiffeur à l’âge de 14 ans dans le garage de ses parents, et déclare qu’il n’a "jamais gagné un centime qui ne soit pas en rapport avec les cheveux". Selon lui, les gens sont mieux traités lorsque leur coiffure est nette.
Source et photos
Lire dans Le Nouvel Observateur 

Dix choses que les gens heureux font différemment des autres

optimismeJusqu'à quel point êtes-vous heureux et pourquoi ? C'est une question à laquelle j'ai consacré pas mal de temps, non seulement parce qu'elle concerne ma propre évaluation du bonheur, mais aussi ma famille, mes amis et les personnes avec lesquelles je travaille. Depuis que j'ai obtenu mon diplôme de psychologie positive, j'ai travaillé avec des milliers de gens dans des circonstances très différentes, je les ai observés et j'ai pu constater que les gens heureux ont une façon qui leur est propre d'aborder la vie. Voici ce en quoi ils agissent différemment :

Ils s'entourent d'un fort tissu social.
Les gens heureux sont connectés à leurs familles, leurs voisins, leurs lieux de culte et leurs communautés. Ces connexions agissent comme un tampon contre la dépression et créent des liens forts et importants. Le taux de dépression a augmenté dramatiquement durant les 75 dernières années. L'Organisation mondiale de la Santé prévoit que d'ici 2020, la dépression sera la seconde cause de décès dans le monde, touchant près d'un adulte sur trois. Bien que plusieurs raisons peuvent probablement expliquer cette augmentation, l'une des plus importantes pourrait être la déconnexion des gens avec leurs familles et leurs communautés.

Lire la suite

Mobilisation massive et inédite des Juifs dans le monde

islamjuif1Je ne sais pas comment c'est pour vous, mais moi qui suis journaliste et qui lis quotidiennement les nouvelles du monde depuis 15 ans pour nourrir ce site d'informations porteuses d'espoir, je n'en crois pas mes yeux ni mes oreilles! Je suis stupéfaite (et je ne m'étais pas préparée à cet optimisme là!) de voir ces mobilisations juives sans précédent en faveur de la paix au Proche-Orient et dans le monde. Et le plus encourageant derrière tout cela, c'est que nous voyons de manière inédite Juifs et Musulmans marchant côte à côte pour défendre ensemble le respect de la dignité humaine de part et d'autre. Cela me bouleverse et me redonne confiance en l'humain. Voici une compilation des témoignages les plus forts, en articles et en vidéos! Je crois que même les Arabes n'en croient pas leurs yeux!

Lire la suite

LA LIBÉRATION DES PALESTINIENS PASSE PAR LE COEUR DES JUIFS

reconciliation-1

L'oncle d'un adolescent israélien tué console le père d'un adolescent palestinien assassiné.

Les familles de l'adolescent israélien assassiné Naftali Fraenkel et de l'adolescent palestinien tué Mohammed Abu Khdeir trouvent du réconfort auprès d'une source inattendue : de l'une l'autre. 

Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, a publié dimanche (le 6 juillet) sur Facebook le récit d'une « conversation téléphonique émouvante et spéciale entre deux familles ayant perdu leurs fils ». Il a raconté que durant sa visite à la maison de la famille Fraenkel, il a eu la chance de parler à Hussein Abu Khdeir, le père de Mohammed, et de lui exprimer la douleur qu'il éprouvait suite à l'assassinat «barbare» de son fils. 
Barkat a ensuite suggéré qu'Abu Khdeir parle avec Yishai Fraenkel, l'oncle de Naftali Fraenkel qui a récemment déclaré à la presse que « la vie d'un Arabe est tout aussi précieuse que celle d'un Juif. Le sang est le sang, et un meurtre est un meurtre, qu'il s'agisse de celui d'un juif ou d'un arabe. » (Voir auhttp://bit.ly/1oyBqPX ) Les deux hommes ont suivi le conseil de Barkat et se sont réconfortés mutuellement. 

Lire la suite

Léon et Johannes, ennemis de 1944, frères à Ouistreham

Leon&JohannesL'un est Français, l'autre Allemand. Ennemis durant la Seconde Guerre mondiale, ils sont parmi les rares survivants de la bataille décisive de Normandie dans leur camp respectif.

Aujourd'hui, l'ancien membre de commandos français Léon Gautier, 91 ans, et l'ex-parachutiste de la 3e division d'élite de la Wehrmacht Johannes Börner, 88 ans, sont voisins à Ouistreham (Calvados). Et ils sont même devenus amis.

"Maintenant, c'est formidable. On s'entend bien, on se voit souvent et on est presque comme des frères. Voilà, c'est formidable tous les deux", sourit Johannes Börner.

Lire la suite

Bannir les pesticides: bon pour l’environnement et le budget des maires

planeteCoeurBannir les pesticides pour l'entretien des parcs, des terrains de sport et des cimetières est bon pour l'environnement, mais aussi pour le budget des maires, ont assuré jeudi des élus invités à soutenir une opération « zéro pesticides » dans les villes lancée par le ministère de l'Ecologie.

« Quand on n'utilise plus de pesticides, on fait en plus une économie », a assuré Patrice Raffarin, maire de Rivedoux (Charente-Maritime), où on ne répand « plus une goutte de pesticides ».

Lire la suite

José Mujica: un président vraiment différent

MujicaLe président de la république d'Uruguay, José Mujica Gordano, n'est pas un personnage comme les autres. Il refuse d'habiter dans le palais présidentiel pour rester dans la petite ferme de son épouse et donne 90 % de son salaire présidentiel à des associations caritatives... Il a soutenu les lois légalisant l'avortement, ouvrant le mariage aux homosexuels ou autorisant la marijuana. Yann Arthus-Bertrand l'a rencontré pour son prochain film, HUMAN (un projet de la Fondation GoodPlanet). Voici la retranscription d'une partie de l'interview, dans laquelle il partage une forme de sagesse.

Lire la suite

Les insectes contre la faim: une conférence internationale pour avancer

sauterelleParis (AFP) – Si les sauterelles doivent sauver le monde de la faim il est temps d'avancer: pour la première fois une conférence internationale se réunit à Ede, aux Pays-Bas, en partenariat avec l'ONU sur la promesse « Des insectes pour nourrir l'humanité ».

Pour le Professeur Arnold Van Huis, entomologiste néerlandais de l'Institut de Wageningen (proche de Ede) organisateur de ces quatre jours de travaux inédits, la farine d'insectes n'est pas un fantasme ni une curiosité exotique mais une source majeure de protéines qui pourra avantageusement  alimenter les élevages de poulets, de porcs et de poissons.

Lire la suite

Mes prestations

Reportages, docs, événementiel, photographie, voyages...: Découvrez les compétences que je peux mettre à votre service: site Pro

BnB et chalet à louer

bnbBed & breakfast, location de chalet à Pinsec, Val d'Anniviers: 
En savoir plus...

Contact

info @ planetpositive.org

Tél Suisse + 41 79 286 18 82

Pinsec, CH-3961 Vissoie