TJ+

Moyen-Orient: hommage aux Vaillants

Avez-vous remarqué combien l'Histoire s'accélère? Avec ce vent de démocratie qui souffle sur le Moyen-Orient, voyez-vous la peur changer de camp? Observez avec émotion comment elle passe des peuples à leur dictateur qui finit par capituler?
Je me suis toujours demandée comment surgissait cette seconde de grâce où l'histoire bascule de la servitude à la dignité, où les rôles s'inversent mystérieusement, où les humains prennent en quelques minutes leur destinée en main… 

Avez-vous remarqué combien l'Histoire s'accélère? Avec ce vent de démocratie qui souffle sur le Moyen-Orient, voyez-vous la peur changer de camp? Observez avec émotion comment elle passe des peuples à leur dictateur qui finit par capituler?
Je me suis toujours demandée comment surgissait cette seconde de grâce où l'histoire bascule de la servitude à la dignité, où les rôles s'inversent mystérieusement, où les humains prennent en quelques minutes leur destinée en main…

Souvenez-vous, à Bucarest, le 21 décembre 1989. Nicholae Caucescu, dernier dictateur d'Europe, prononce un discours devant une foule massive et agitée. Tout à coup, une clameur douce puis bruyante monte jusqu'à son balcon. "Timisoara, timisoara…"entend-on. Un seul mot qui va faire basculer l'Histoire. Mais qui fut le premier homme a prononcer ce mot pour être relayé ensuite par des milliers de citoyens? Aussi, si le mot a "pris", c'est que le terrain le permettait. Les consciences étaient prêtes à accueillir la graine, démocratique en l'occurence. Quatre jours plus tard, le tyran et son épouse étaient fusillés.
Janvier 2011, même scénario mais au Moyen-Orient, en Tunisie, en Egypte, au Yemen, à Barhein, en Algérie, au Maroc puis en Libye… Là aussi, il aura fallu un premier homme pour mettre le feu aux poudres. Pour provoquer l'étincelle qui apportera la lumière. Ce premier homme, c'est Mohamed Bouazizi, celui par qui tout a commencé en s'immolant par le feu. Dans chaque contexte, il aura fallu un premier révolté pour donner l'exemple et inspirer la rue. Qui se profile derrière ceux que j'ai envie d'appeler "Les vaillants"? Ces hommes et ces femmes qui n'ont pas attendu le signal d'une grande puissance pour se soulever, et cela au mépris du danger...
A défaut de pouvoir y répondre, à défaut de comprendre précisément la raison pour laquelle leur action se propage par-delà les nations, nous pouvons leur apporter notre soutien.

Comment aider nos frères arabes?
En interprétant les événements, non pas avec effroi et dans la peur mais avec admiration, espoir et confiance en cette nouvelle génération de gardiens de la dignité. C'est avec cette vision positive que nous pouvons apporter notre appui à ces peuples arabes aussi vaillants qu'exemplaires. Car il faut bien parler de vaillance lorsque nous sommes témoins de leur immense sacrifice, celui du don de leur vie même. Vaillance de ces militaires libyens fusillés pour avoir refusé de tirer sur la foule; vaillance de chaque manifestant descendu dans la rue, au péril de sa vie, pour dénoncer l'injustice; vaillance de ces Egyptiens qui ont traversé leur pays à pied pour réussir à déloger avec audace et dignité, un dictateur modéré mais dépassé. Vaillance de chaque Libyen qui tombent sous les balles de la répression. 

En regardant du côté de l'espoir plutôt que celui de la peur, nous tendons la mains à ces révoltés dont la seule idéologie est le respect, aux nouvelles générations en particulier qui n'ont connu que la dictature. Leur position politique repose simplement sur la liberté et le respect dont ils se sont nourris via les sites participatifs. Ils se battent pour des valeurs universalistes, sont plus éduqués, se marient plus tard et vivent en couple. Ils ne veulent plus appartenir aux idéologies de leurs parents, comme l'islamisme qu'ils considèrent dépassé, au grand dame du mouvement Al Qaeda qui, malgré ses efforts de tirer la couverture à lui, n'a aucune base politique au MO. Au contraire, la mouvance est prise à contre-pied par cette demande de démocratie que l'on voit se développer dans les pays arabe. La démocratisation du Moyen-Orient va contre Al-Qaeda et les proches des Musulmans qui ont perdu leur vie pour la liberté et les droits humains doivent certainement s'indigner de la sympathie dont leur témoigne les intégristes qu'ils reçoivent comme un bouquet d'épines.  

Alors honorons les vaillants et accordons-leur notre confiance car ils pourraient bien nous inspirer à notre tour, nous aussi. Remercions-les d'ouvrir le monde à une nouvelle ère où la grandeur humaine est réhabilitée, où nous reprenons notre pouvoir de création. Les zones de turbulences que nous allons continuer à traverser n'ont rien d'inquiétantes. Au contraire, elles augurent d'une transformation majeure des consciences vers quelque chose de plus grand qui nous échappe encore. Anticiper l'islamisme, les guerres civiles ou l'anarchie, c'est donner du grain à moudre à tous les agents de la terreur.  En revanche, s'ouvrir aux changements, aussi douloureux soient-ils, dans la confiance et en posant des actes de compassion pour nos frères arabes, c'est bâtir avec eux un nouveau monde.
Comme l'écrivait Victor Hugo: "l'homme dans sa nuit va vers sa lumière". A une seule condition toutefois, ce qu'ont bien compris Les vaillants de tout temps: il faut dominer sa peur au profit de l'espérance. Un jour, feu l'écrivain Jean-Edern Hallier a dit: "La vie nous place devant cette alternative: réinventer la noblesse et le courage ou mourir frileux, replié sur nous-mêmes". Alors, quel choix faisons-nous?
Isabelle Bourgeois 
 

Mes prestations

Reportages, docs, événementiel, photographie, voyages...: Découvrez les compétences que je peux mettre à votre service: site Pro

BnB et chalet à louer

bnbBed & breakfast, location de chalet à Pinsec, Val d'Anniviers: 
En savoir plus...

Contact

info @ planetpositive.org

Tél Suisse + 41 79 286 18 82

Pinsec, CH-3961 Vissoie