Atelier de constellations familiales, systémiques et géopolitiques: « Éradiquer la guerre par la résolution des conflits en soi »

Date

samedi 27 janvier 2024
Expiré!

Heure

9:00 am - 5:30 pm

Tarif

60 CHF

Lieu

Chapelle de Trévelin
11 rue de Trévelin - 1170 Aubonne

Modérateur

Isabelle Alexandrine Bourgeois
Isabelle Alexandrine Bourgeois
Email
isabelle@planetpositive.org

De la polarité à l’Unité – Des illusions à l’intelligence réelle

Cet atelier s’appuie sur la pratique des constellations familiales et systémiques qui nous libère des blessures transgénérationnelles, afin de créer plus de paix en soi et sur notre planète. En éradiquant les conflits à l’intérieur de nous, on met peut-être fin à la guerre dans le monde. Pour l’humanité, agissons à notre niveau en transformant les schémas et traumatismes collectifs; en nous détachant de nos identifications et de toutes nos projections.

Dans de nombreux domaines de l’existence, et en particulier face aux guerres, nous nous sentons impuissants. Nous sommes nombreux à souffrir d’être les témoins passifs de violences faites sur nos frères et sœurs humains. Certains parmi nous choisissent de s’engager sur le terrain pour leur venir en aide et optent pour le militantisme et l’humanitaire. D’autres préfèrent la méditation ou se recueillir en silence dans la prière. Chacun, à sa manière et selon ses ressources, exprime son désir d’altruisme et d’empathie.

Personnellement, après avoir oeuvré longuement dans l’humanitaire (CICR) et pratiqué occasionnellement la méditation active,  je suis plus convaincue que jamais par une approche complémentaire, si bien résumée par Albert Einstein : « On ne peut pas résoudre un problème avec le même niveau de pensée que celui qui l’a créé. » J’aime régler les conflits à partir d’un étage au-dessus du plan matériel : celui de la résolution des tensions en soi. Je pense que nous créons notre réalité personnelle et collective par la somme de nos pensées et par tout ce qui n’est pas résolu en nous, comme à l’échelle d’un peuple ou d’une nation. Nous voyons bien que les scénarios de souffrance se rejouent au cours de l’Histoire et que nous passons d’un génocide à l’autre, avec la même et dramatique constance. Sans cette profonde introspection en soi, la roue du karma se répètent à l’infini et nous restons prisonniers d’une matrice infernale et dualiste.

Formée en 2009 aux constellations familiales selon la méthode du psychanaliste allemand Berth Hellinger et praticienne pendant plusieurs années, j’ai développé une méthode personnelle qui pourrait peut-être répondre à cette question qui nous taraude, « que faire ?» devant la souffrance du monde. Inspirée par la sagesse de feu Christiane Singer qui écrivait, « Nous sommes tous les uns dans les autres » et par la conviction que nous pouvons contribuer à guérir l’humanité par la réparations de nos fantômes intérieures,  je propose des ateliers de constellations systémiques et géopolitiques, où nous sommes invités à sortir d’un état de passivité culpabilisante devant les événements du monde, à celui d’alchimiste du Renouveau.

Le but de ces journées en groupe est de revenir dans son alignement et de sortir du jugement en changeant de point de vue par l’observation en soi. Qu’est-ce qui, à l’intérieur de moi, fait écho à cette guerre à l’extérieur ? Ensemble, nous allons transformer des états personnels et collectifs. Il s’agit d’un magnifique travail de groupe!

Les constellations familiales, qu’est-ce que c’est ?
Dans la pratique des constellations familiales, nombre de nos sentiments et croyances ne sont pas liés à notre histoire personnelle, mais ont leur origine dans une loyauté familiale qui veut qu’une génération reprenne les conflits non réglés des générations précédentes. Par amour pour notre famille, nous avons repris inconsciemment des comportements, des sentiments, des destins tragiques non assumés par nos ascendants, afin que l’émotion refoulée ait une chance d’être traversée, afin que nos cœurs s’ouvrent à la souffrance reniée et que l’amour puisse enfin circuler.

Constellations géopolitiques et sociétales
Ce schéma familial s’applique également au destin des collectivités, des régions et des nations qui reproduisent inconsciemment des dynamiques sociétales et des traumatismes passés, nourrissant le cercle vicieux du « œil pour œil, dent pour dent », des représailles et des répétitions tragiques des épisodes douloureux de l’Histoire, comme la guerre au Proche-Orient ou en Ukraine.

À travers la pratique en groupe des constellations systémiques géopolitiques et sociétales, en prenant conscience des forces qui les traversent, les participants sont invités à dépolariser les crises pour remettre de l’harmonie et de l’unité dans les rapports humains.

Les constellations systémiques sociales et géopolitiques permettent de créer une passerelle vers la réconciliation. Cette approche a été profondément explorée par le physicien et psychologue allemand Albrecht Mahr.

Isabelle A. Bourgeois
Journaliste, réalisatrice, auteure, conférencière et praticienne en constellations familiales

Pratique :
Le travail dure une journée avec un groupe de 10 à 20 participants, dont certains sont appelés à « représenter » un élément, une entité ou une personne selon leur ressenti ou celui de la praticienne.  Quatre problématiques, tirées au sort, sont traitées dans la journée. L’observation des mouvements corporels et des sensations des participants raconte une histoire qui permet d’identifier l’origine des blocages et de les libérer par l’énergie du groupe. C’est un travail en commun où chacun des participants, représentant actif ou observateur dans le public, dénoue quelque chose en lui.

Exemples de problématiques proposées et qui génèrent de la dualité: la guerre au Proche-Orient, en Ukraine, la guerre des genres et des identités sexuelles, la crise de l’environnement, le réchauffement climatique, le transhumanisme, la santé mondiale, la guerre des religions, l’éducation, les clans, etc.

Lieux du séminaire: chapelle de Trevelin, rue de Trevelin 11, 1180 Aubonne
Horaires: 9h00-17h30
Tarif: 60 CHF par personne, observateur ou participant

Cette salle ne dispose pas de cuisine. Merci d’apporter votre pique-nique pour le repas de midi (1h de pause).  Restaurants et boulangeries dans le quartier.

Qui est Isabelle Alexandrine Bourgeois?
Isabelle Alexandrine Bourgeois est journaliste en Suisse et à l’étranger depuis 30 ans. Elle a quitté les médias conventionnels pour devenir une journaliste libre et indépendante. Après avoir été Déléguée auprès du Comité International de la Croix-Rouge (CICR) dans des pays en guerre, elle a participé à la Première marche mondiale pour la paix et la non-violence comme porte-parole pour les médias internationaux (76 pays traversés en 3 mois et 150’000 km parcourus).

Membre du Corps suisse d’aide humanitaire à l’étranger et rédactrice francophone pour le compte du magazine « The Humanitarian». Ancienne rédactrice en chef du journal du CICR «L’avenue de la paix » et du magazine « Les 4 saisons d’Anniviers. Fondatrice de « Planetpositive Action », un portail de voyages éthiques et solidaires. Désireuse de mettre son métier au service de la souveraineté et de la liberté, elle a créé Joy for the Planet, une aventure journalistique à travers l’Europe pour montrer le meilleur de l’homme au-delà des ombres. Auteur du livre et réalisatrice du film « La route de la Joie » qui a reçu deux prix internationaux. Formée aux Constellations Familiales selon la méthode de Berth Hellinger par Vinciane Marlière, Anouche Katzeff et Marie-Claude Van Lierde. Depuis 2020, elle a co-fondé avec Matthias Faeh, une plate-forme d’événements sur la liberté et la conscience www.planetpositive.org. Elle est également réalisatrice et illustratrice.

Isabelle propose également des séances individuelles en constellations familiales (150 CHF – 2h)
Prendre rendez-vous par e-mail: isabelle@planetpositive.org

De la polarité à l’Unité – Des illusions à l’intelligence réelle

Cet atelier s’appuie sur la pratique des constellations familiales et systémiques qui nous libère des blessures transgénérationnelles, afin de créer plus de paix en soi et sur notre planète. En éradiquant les conflits à l’intérieur de nous, on met peut-être fin à la guerre dans le monde. Pour l’humanité, agissons à notre niveau en transformant les schémas et traumatismes collectifs; en nous détachant de nos identifications et de toutes nos projections.

Dans de nombreux domaines de l’existence, et en particulier face aux guerres, nous nous sentons impuissants. Nous sommes nombreux à souffrir d’être les témoins passifs de violences faites sur nos frères et sœurs humains. Certains parmi nous choisissent de s’engager sur le terrain pour leur venir en aide et optent pour le militantisme et l’humanitaire. D’autres préfèrent la méditation ou se recueillir en silence dans la prière. Chacun, à sa manière et selon ses ressources, exprime son désir d’altruisme et d’empathie.

Personnellement, après avoir oeuvré longuement dans l’humanitaire (CICR) et pratiqué occasionnellement la méditation active,  je suis plus convaincue que jamais par une approche complémentaire, si bien résumée par Albert Einstein : « On ne peut pas résoudre un problème avec le même niveau de pensée que celui qui l’a créé. » J’aime régler les conflits à partir d’un étage au-dessus du plan matériel : celui de la résolution des tensions en soi. Je pense que nous créons notre réalité personnelle et collective par la somme de nos pensées et par tout ce qui n’est pas résolu en nous, comme à l’échelle d’un peuple ou d’une nation. Nous voyons bien que les scénarios de souffrance se rejouent au cours de l’Histoire et que nous passons d’un génocide à l’autre, avec la même et dramatique constance. Sans cette profonde introspection en soi, la roue du karma se répètent à l’infini et nous restons prisonniers d’une matrice infernale et dualiste.

Formée en 2009 aux constellations familiales selon la méthode du psychanaliste allemand Berth Hellinger et praticienne pendant plusieurs années, j’ai développé une méthode personnelle qui pourrait peut-être répondre à cette question qui nous taraude, « que faire ?» devant la souffrance du monde. Inspirée par la sagesse de feu Christiane Singer qui écrivait, « Nous sommes tous les uns dans les autres » et par la conviction que nous pouvons contribuer à guérir l’humanité par la réparations de nos fantômes intérieures,  je propose des ateliers de constellations systémiques et géopolitiques, où nous sommes invités à sortir d’un état de passivité culpabilisante devant les événements du monde, à celui d’alchimiste du Renouveau.

Le but de ces journées en groupe est de revenir dans son alignement et de sortir du jugement en changeant de point de vue par l’observation en soi. Qu’est-ce qui, à l’intérieur de moi, fait écho à cette guerre à l’extérieur ? Ensemble, nous allons transformer des états personnels et collectifs. Il s’agit d’un magnifique travail de groupe!

Les constellations familiales, qu’est-ce que c’est ?
Dans la pratique des constellations familiales, nombre de nos sentiments et croyances ne sont pas liés à notre histoire personnelle, mais ont leur origine dans une loyauté familiale qui veut qu’une génération reprenne les conflits non réglés des générations précédentes. Par amour pour notre famille, nous avons repris inconsciemment des comportements, des sentiments, des destins tragiques non assumés par nos ascendants, afin que l’émotion refoulée ait une chance d’être traversée, afin que nos cœurs s’ouvrent à la souffrance reniée et que l’amour puisse enfin circuler.

Constellations géopolitiques et sociétales
Ce schéma familial s’applique également au destin des collectivités, des régions et des nations qui reproduisent inconsciemment des dynamiques sociétales et des traumatismes passés, nourrissant le cercle vicieux du « œil pour œil, dent pour dent », des représailles et des répétitions tragiques des épisodes douloureux de l’Histoire, comme la guerre au Proche-Orient ou en Ukraine.

À travers la pratique en groupe des constellations systémiques géopolitiques et sociétales, en prenant conscience des forces qui les traversent, les participants sont invités à dépolariser les crises pour remettre de l’harmonie et de l’unité dans les rapports humains.

Les constellations systémiques sociales et géopolitiques permettent de créer une passerelle vers la réconciliation. Cette approche a été profondément explorée par le physicien et psychologue allemand Albrecht Mahr.

Isabelle A. Bourgeois
Journaliste, réalisatrice, auteure, conférencière et praticienne en constellations familiales

Pratique :
Le travail dure une journée avec un groupe de 10 à 20 participants, dont certains sont appelés à « représenter » un élément, une entité ou une personne selon leur ressenti ou celui de la praticienne.  Quatre problématiques, tirées au sort, sont traitées dans la journée. L’observation des mouvements corporels et des sensations des participants raconte une histoire qui permet d’identifier l’origine des blocages et de les libérer par l’énergie du groupe. C’est un travail en commun où chacun des participants, représentant actif ou observateur dans le public, dénoue quelque chose en lui.

Exemples de problématiques proposées et qui génèrent de la dualité: la guerre au Proche-Orient, en Ukraine, la guerre des genres et des identités sexuelles, la crise de l’environnement, le réchauffement climatique, le transhumanisme, la santé mondiale, la guerre des religions, l’éducation, les clans, etc.

Lieux du séminaire: chapelle de Trevelin, rue de Trevelin 11, 1180 Aubonne
Horaires: 9h00-17h30
Tarif: 60 CHF par personne, observateur ou participant

Cette salle ne dispose pas de cuisine. Merci d’apporter votre pique-nique pour le repas de midi (1h de pause).  Restaurants et boulangeries dans le quartier.

Qui est Isabelle Alexandrine Bourgeois?
Isabelle Alexandrine Bourgeois est journaliste en Suisse et à l’étranger depuis 30 ans. Elle a quitté les médias conventionnels pour devenir une journaliste libre et indépendante. Après avoir été Déléguée auprès du Comité International de la Croix-Rouge (CICR) dans des pays en guerre, elle a participé à la Première marche mondiale pour la paix et la non-violence comme porte-parole pour les médias internationaux (76 pays traversés en 3 mois et 150’000 km parcourus).

Membre du Corps suisse d’aide humanitaire à l’étranger et rédactrice francophone pour le compte du magazine « The Humanitarian». Ancienne rédactrice en chef du journal du CICR «L’avenue de la paix » et du magazine « Les 4 saisons d’Anniviers. Fondatrice de « Planetpositive Action », un portail de voyages éthiques et solidaires. Désireuse de mettre son métier au service de la souveraineté et de la liberté, elle a créé Joy for the Planet, une aventure journalistique à travers l’Europe pour montrer le meilleur de l’homme au-delà des ombres. Auteur du livre et réalisatrice du film « La route de la Joie » qui a reçu deux prix internationaux. Formée aux Constellations Familiales selon la méthode de Berth Hellinger par Vinciane Marlière, Anouche Katzeff et Marie-Claude Van Lierde. Depuis 2020, elle a co-fondé avec Matthias Faeh, une plate-forme d’événements sur la liberté et la conscience www.planetpositive.org. Elle est également réalisatrice et illustratrice.

Isabelle propose également des séances individuelles en constellations familiales (150 CHF – 2h)
Prendre rendez-vous par e-mail: isabelle@planetpositive.org

Modérateur

Isabelle Alexandrine Bourgeois
Isabelle Alexandrine Bourgeois
Email
isabelle@planetpositive.org

Inscription à l'infolettre de Planet Positive

Recevez les dernières informations concernant mes aventures
Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information ainsi que des informations concernant nos activités. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans chacun de nos mails.

Rejoignez le projet PlanetPositive